MYTILINEOS (RIC : MYTr.AT, Bloomberg : MYTIL.GA, ADR : MYTHY US) renforce la position de son secteur de Développement des énergies renouvelables et du stockage (RSD) sur le marché énergétique italien en obtenant un contrat financier pour la différence (CFD) de 20 ans avec l’entreprise publique italienne GSE, au prix de 65,17 €/MWh.

Plus précisément, ce contrat porte sur un projet photovoltaïque de 52,8 MW appelée Porto Torres, situé dans le nord-ouest de la Sardaigne, une région que MYTILINEOS classe comme pôle du marché italien. Porto Torres a été entièrement développé par la division RSD et est prêt à construire (Ready to Build). En outre, il s’agit du deuxième projet photovoltaïque le plus important ayant participé à la 6e vente aux enchères italienne (Decreto FER) pour les projets d’énergie renouvelable (RES).

Le secteur RSD investit stratégiquement sur le marché énergétique italien, avec un portefeuille de projets d’énergie solaire, de stockage d’énergie et d’hydrogène vert atteignant 1,7 GW à des phases de développement différentes dans 15 régions du pays, et s’est désormais imposé comme l’une des entreprises capables de participer de manière efficace aux futurs appels d’offres nationaux pour des projets d’énergie renouvelable.

Le directeur général du secteur RSD, M. Nikos Papapetrou, a déclaré : « Le développement de Porto Torres est une grande réussite de l’équipe du secteur RSD en Italie, qui a développé le projet dès le début. Cela témoigne de la capacité de MYTILINEOS à créer de la valeur dès les premières étapes du processus de développement du projet. En plus de l’attribution de 20 % de capacité pour les services de réseau de réserve rapide (Fast Reserve) à Terna (le gestionnaire du réseau de transmission d’énergie italien) dans le sud de l’Italie et en Sardaigne, MYTILINEOS franchit une nouvelle étape et consolide sa position sur le marché énergétique italien. »

MYTILINEOS soutient pleinement le plan stratégique de décarbonation de la Grèce et de l’Italie, au moyen d’investissements actuels et futurs, surtout en ce

moment où les prix de l’énergie atteignent des hauteurs historiques dans l’Union européenne.